Note de notre lecteur

[Total: 1 Moyenne: 5]

 

Les experts disent que le cannabis permet le fonctionnement de certains récepteurs qui refusent l’entrée du virus dans la cellule.

 

0303.jpg_274898881

 

Dr. David B. Allen

Dr. David B. Allen

 

Ainsi, selon le Dr David Allen, directeur médical de la société Cannabis sativa, le cannabis peut aider. Et il peut se faire dans le sens que le groupe des composés appelés «cannabinoïdes» pourrait combattre à la fois l’infection virale qui actuellement ravage le monde.

 

En ce sens, la théorie du professionnel est basée sur les toxiques de la plante de cannabis, qui activent dans l’organisme humain, des récepteurs et des forces internes suffisantes pour empêcher la pénétration du virus.

 

 

Cette idée est d’empêcher la mort des patients qui sont déjà diagnostiqués avec le virus Ebola. Allen sur le blog «Cannabis Diggest» dit: « Il est scientifiquement prouvé que les cannabinoïdes, en particulier le cannabinol, peuvent permettre le contrôle du système immunitaire, qui à son tour offre une protection contre les infections virales. »

 

cannabinol-sc-labs

 

A ce sujet, les tests réalisés en laboratoires, les cannabinoïdes ont travaillé contre les champignons et les bactéries, et de la même manière agissent contre les petits micro-organismes. Précisons qu´une fois infecté, le virus Ebola provoque que la cellule produise des protéines qui cachent le virus au système immunitaire.

 

Plus précisément, ce système de défense conduit à un point où l’ARN du virus cache la cellule infectée, la rendant invisible aux organes immunitaires du sang.

 

Mais il y a plus, car dans la cellule de multiples mutations se produisent dans le code de l’ARN qui rendent difficile ou impossible de créer un vaccin efficace dans son intégralité.

 

Rappelez-vous que la cause du décès par ce virus est la réponse immunitaire du propre organisme, qui provoque la soi-disant «tempête de cytokines» comme reaction à l’infection virale et l’incapacité d´y faire face avec les recours habituels.

 

cytokines_r620x349

tempête de cytokines

 

Par conséquent, en raison de ce phénomène, le corps développe un choc toxique.

 

À ce stade, dans tous les artérioles, de petits caillots de sang se forment, et cette coagulation intravasculaire disséminée tue la personne malade.

 

Voilà pourquoi David Allen dit que, ce que font les «cannabinoïdes» est prévenir ce choc toxique.

 

Dans ce contexte, afin de vérifier leurs déclarations et créer des anticorps qui neutralisent les effets du virus, le promoteur des produits de chanvre clame plus de recherches à ce sujet.

 

Nous allons examiner toutes les nouvelles qui vont émerger à ce sujet qui attire l’attention des médias dans le pays.


Source: Darioun, Traduit par Piensa En Verde

the author

Apprenant et fournissant des connaissances quotidiennement sur le secteur du cannabis. Je rédacte des nouvelles et des entrées relatives à la culture du cannabis. Même si les derniers résultats ont été très positifs, ne jamais oublier: ils peuvent toujours être améliorés.

No comments yet.

HAVE SOMETHING TO SAY?