Comment faire des mycorhizes maison

Note de notre lecteur

[Total: 13 Moyenne: 1.9]

Dans le substrat où la marijuana pousse il n´y a pas uniquement de la terre, des nutriments et de l’ eau, mais aussi beaucoup de vie microbienne. Ces micro – organismes peuvent être neutres, nuisibles ou bénéfiques pour le cannabis, étant l’ uns des plus connus et appréciés dans la culture de la marijuana, les mycorhizes, des champignons bénéfiques qui se développent en symbiose avec les racines de marijuana, les protégeant et les améliorant.

Que sont les mycorhizes?

La symbiose entre un champignon et une racine

La symbiose entre un champignon et une racine

Les mycorhizes sont des champignons bénéfiques pour la marijuana , le mot mycorhize, définit dans le grec original, la symbiose entre un champignon et une racine, obtenant chacun un bénéfice mutuel. Les racines obtiennent de l’ eau et les nutriments tandis que le champignon obtient des glucides et des vitamines qui par eux – mêmes, ne sont pas en mesure de produire.

Les mycorhizes créent un film autour des racines, permettant à la plante de produire une densité plus élevée de terminaisons, qui augmentent le flux de nutriments absorbés. De plus, empêchent la colonisation par d’ autres champignons qui ne sont pas bénéfiques pour les racines de cannabis.

Types de mycorhizes

Ils peuvent être de deux types, ectomicorrhizes où le champignon forme une couche colonisant la pointe des racines les plus fines de la plante, ce recouvrement est connu comme hyphes. Mais ne sont pas introcuites dans les cellules des racines des plantes, tout simplement profitent des espcios intercellulaires. Elles sont souvent observées en espèces avec des organes reproducteurs hors du sol, comme les truffes et les champignons.

L’autre type de mycorhizes est appelé endomycorrhizes et ceux – ci pénètrent dans les cellules des racines, générant des arbuscules où se produit l’ échange de nutriments mentionné précédemment. Les Endomycorhizes généralement en se voient pas en dehors du terrain.

Deux types de mycorhizes: ectomycorrhizes et endomycorrhizes

Deux types de mycorhizes: ectomycorrhizes et endomycorrhizes

Avantages des mycorhizes

Contrairement aux engrais appliqués à la terre, les mycorhizes ne modifient pas les propriétés du sol , vivent simplement en harmonie avec d’ autres organismes. Une considération à prendre en compte, la plupart des engrais qui sont vendus pour nourrir les plantes de marijuana, finissent avec des populations de mycorhizes, il est donc conseillé d’ utiliser uniquement des engrais de l’ agriculture biologique. Ceux-ci ne changent pas tant les conditions du sol, faisant plus favorables les conditions pour que les mycorhizes puissent se développer.

Les mycorhizes améliorent la capacité d’absorption des substances nutritives par les plantes, en particulier par l’ augmentation des flux d’azote et de phosphore.

Le champignon mycorhizien est fantastique pour améliorer l’ absorption de l’ eau , ce qui augmente la résistance au stress hydrique provoqué par les arrosages qui ne sont pas appropriés ainsi que les eaux touchées par la salinité.

Le champignon mycorhizien est fantastique pour améliorer l' absorption de l' eau.

Le champignon mycorhizien est fantastique pour améliorer l’ absorption de l’ eau.

Améliore la résistance aux champignons pathogènes qui peuvent attaquer le cannabis dans le sol, ce qui rend ce qu’on appelle un effet antagoniste, car une fois colonisée la racine par un champignon, bénéfique dans ce cas complique les choses pour qu´un autre champignon colonise le même espace.

Comment faire des mycorhizes maison?

Obtenir des mycorhizes naturellement est tout à fait simple, mais dépend en grande partie des conditions météorologiques où vous vivez, par exemple dans le désert ou les régions tropicales, ainsi que dans les zones très froides, il est plus difficile d´en trouver, les meilleures zones sont celles du climat continental avec des époques plus froides et d´autres plus chaudes et de pluie.

L’idéal est de trouver un écosystème formé il y a longtemps, où vous pouvez observer des arbustes, des arbres et des herbes indigènes, un écosystème complet de ce genre et natif est l’ endroit idéal pour le champignon. Il va sans dire que cela devrait être un endroit aussi loin de la pollution et aussi naturel que possible sans l’action de la main de l’ homme.

chercher un écosystème formé par exemple à côté de certains arbres avec de mauvaises herbes en dessous et puis plus bas encore de l´ herbe, des champignons ou de la mousse.

Chercher un écosystème formé par exemple à côté de certains arbres avec de mauvaises herbes et puis plus bas encore de l´ herbe, des champignons ou de la mousse.

Il faut chercher les zones de végétation différente au niveau du sol, par exemple à côté de certains arbres avec de mauvaises herbes en dessous et puis plus bas encore de l´ herbe, des champignons ou de la mousse. Dans ce domaine, ramasser les débris du sol et des plantes telles que l’ écorce des arbres et des morceaux de racines.

Une fois obtenu notre trésor, nous avons besoin de mélanger un 25% du recueilli dans la forêt, avec 75% de terre préparée pour semis avec des engrais de l’ agriculture biologique, ce mélange doit être mis sur les pots où nous planterons de sorte qu’elles soient développées, mieux sous température douce et une humidité modérée. Après un certain temps, quelques semaines, le champignon mycorhizien devrait être suffisamment développé pour transplanter nos plants dans les pots.

Différences d´une plante avec et sans mycorhizes.

Différences d´une plante avec et sans mycorhizes.

Une fois que les plantes prennent racine dans le milieu colonisé par les champignons mycorhiziens, ils se rejoindront en symbiose et vont s´améliorer de manière complètement naturelle.

Et pour finir, informer qu’il y a beaucoup de champignons qui ne sont pas bénéfiques pour la marijuana, il est important de les connaître et être en mesure de les éviter.

Source: semillas-de-marihuana

the author

Apprenant et fournissant des connaissances quotidiennement sur le secteur du cannabis. Je rédacte des nouvelles et des entrées relatives à la culture du cannabis. Même si les derniers résultats ont été très positifs, ne jamais oublier: ils peuvent toujours être améliorés.

No comments yet.

HAVE SOMETHING TO SAY?