Canna-Coco: Recette de l´huile de noix de coco au cannabis

Note de notre lecteur

[Total: 13 Moyenne: 2.5]

L’ huile de coco est un moyen très efficace d’ extraction de THC en raison de sa teneur élevée en graisses saturées. Il est capable d’ absorber beaucoup plus de cannabinoïdes que le beurre ou d’ autres huiles.

Table des matières

Ingrédients

Préparez -vous à suivre cette recette pendant 12-18 heures.

-1/2 Litre d’huile de coco bio non raffiné, le meilleur
-25 à 80 grammes de marijuana séche selon la puissance souhaitée. Certaines personnes utilisent jusqu’à à 100 grammes pour 2 litres d’huile de noix de coco.
-Eau
-Mijoteuse
-Passoire métallique mince
-Gaze
-Thermomètre

NOTE: Pour réduire un peu la forte odeur de marijuana, mettre les bourgeons trempés dans l’ eau pendant la nuit et sécher avant de déchiquetage. Cela permet d’ éliminer une grande partie de la chlorophylle qui est responsable de la majeure partie de la saveur.

Méthode

Étape 1:
Broyer le cannabis extrêmement fine. Un moulin à café peut servir, mais assurez – vous de ne pas le réduire à poudre, sinon, le filtrage sera plus difficile dans le processus final.

Étape 2:
Dans la mijoteuse, ajouter l’huile de noix de coco et assez d’ eau pour faire flotter l´huile dans le pot.
Réglez le sélecteur sur HIGH et laisser l’huile se liquéfier.

Étape 3:
Remuer lentement jusqu’à ce que le mélange soit parfaitement homogène. Si nécessaire, ajouter plus d’ eau.

Remuer lentement jusqu’à ce que le mélange soit parfaitement homogène

Étape 4:
Collez un thermomètre dans la mijoteuse avec le couvercle fermé sur le dessus. Surveiller jusqu’à atteindre environ 250 degrés Fahrenheit. Réglez la température de la mijoteuse à LOW et retirer.
NOTE : La température de l’ huile continue à augmenter après avoir été retiré de la chaleur, et prend plus de temps pour commencer le refroidissement. Un commutateur de chaleur préventive aidera à garder une température plus précise.

Réglez la température de la mijoteuse à LOW et retirer

Étape 5:
Remuer de temps en temps le mélange et vérifier que la température soit maintenue à environ 250-270 degrés.
Vous devrez peut – être ajuster de LOW à HOT pour réguler la température.
Le mélange doit être maintenu au- dessous de 320 degrés pour éviter de brûler les ingrédients actifs. L’eau de la mijoteuse empêchera de se produire, car elle va s’évaporer en premier.
Ajouter de l’ eau périodiquement tout au long du processus pour maintenir le cannabis submergé.

Étape 6:
Après 12 à 18 heures éteindre la mijoteuse et laisser refroidir.
Prendre la gaze, la plier et placer au- dessus de la passoire. Mettre un grand récipient pour recueillir le liquide chaud.
Verser lentement le mélange dans l’étamine et laisser égoutter. Si ce n´est pas trop chaud, envelopper le matériel végétal et presser l’huile chaude.
Continuer jusqu’à ce que tout le mélange soit transféré par la gaze.

Verser lentement le mélange dans l’étamine et laisser égoutter

Le matériel végétal restant peut être utilisé comme compresse topique.

Étape 7:
Placer le récipient d’eau chaude / huile dans le réfrigérateur pendant la nuit et laisser que l’huile monte à la superficie.
L’eau ajoutée au cours du processus, va capturer tous les matériaux végétaux extras et les carcinogènes bruns du mélange. Cela permet obtenir un produit de dégustation beaucoup plus propre.

Etape 8:
Retirer l’huile de noix de coco vert endurci du dessus de l’eau qui a coulé au fond, et jeter l’eau.

Maintenant, vous avez un morceau vert de Canna-coco qui est prêt à être utilisé pour la recette à votre goût.
Conserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Réchauffer avant d’ ajouter aux recettes.

L’ huile de coco est un bon substitut pour la plupart des plats cuits au four et peut remplacer le beurre dans de nombreuses recettes.
Certaines personnes l´ajoutent à une boisson chaude comme médicament facile et commode.

Maintenant, vous avez un morceau vert de Canna-coco qui est prêt à être utilisé pour la recette à votre goût.

Source: herb

the author

Apprenant et fournissant des connaissances quotidiennement sur le secteur du cannabis. Je rédacte des nouvelles et des entrées relatives à la culture du cannabis. Même si les derniers résultats ont été très positifs, ne jamais oublier: ils peuvent toujours être améliorés.

No comments yet.

HAVE SOMETHING TO SAY?